Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Bricolage > Plomberie et sanitaire > Comment poser un robinet autoperceur ?

Comment poser un robinet autoperceur ?

Vous souhaitez raccorder votre lave-vaisselle ou votre machine à laver simplement ? Le robinet autoperceur vous permet d’installer une prise d’eau additionnelle facilement, en peu de temps et sans créer de dérivation ni de raccordement ; il suffit en effet de faire un repiquage sur une canalisation existante. Il vous est alors possible de raccorder plusieurs appareils sur un point d’alimentation en eau et d’en régler le débit au moyen du robinet. Si la pose est simple, il convient de respecter scrupuleusement les différentes étapes de la procédure pour une étanchéité parfaite.

robinet autoperceur

Préparez le terrain

Commencez par rassembler le matériel et les outils nécessaires, afin d’avoir le tout à portée de main :

  • Le robinet autoperceur : il se compose du pointeau (la tige pointue qui perce le tuyau et permet le passage de l’eau), du collier de serrage (il rassemble et serre les éléments entre eux) et la bride du robinet (elle maintient le robinet et assure l’étanchéité) ;
  • Une clé à molette ou une clé plate pour le contre-écrou ;
  • Un tournevis cruciforme ou à lame plate pour la bride de serrage ;
  • De la laine d’acier.

Avant de commencer le travail de pose, pensez à couper l’arrivée d’eau et à purger les tuyaux. Vous pourrez alors intervenir dans de bonnes conditions, sans risque de fuite ni de complication.

Choisissez l’emplacement du robinet sur la canalisation en fonction de la position de l’appareil à alimenter et afin de faciliter son accessibilité en cas de besoin. Sur le tube de cuivre, décapez la zone prévue au repiquage à l’aide d’un abrasif s’il est peint, ou passez un tampon de laine d'acier s’il est nu afin de faciliter la procédure. Enfin, assurez-vous que votre emplacement de travail soit confortable, propre, sécurisé et prêt pour le montage.

Étape 1 : posez la bride de serrage

Le robinet comprend un pointeau, à enfoncer dans la canalisation pour la prise d’eau. La sortie d’eau se raccorde ensuite à un tuyau souple pour alimenter l’appareil en eau.

Commencez par dissocier le robinet de la bride de serrage ainsi que les deux éléments constituant la bride.

Une fois l’emplacement du robinet choisi, frottez l’endroit sélectionné sur la canalisation pour en retirer la poussière et les saletés. Passez le premier élément de la bride de serrage derrière le tuyau. Maintenez-le et fixez-le à l’autre partie de la bride à l’aide de vis, en y intercalant l’adaptateur adéquat. Serrez fort avec un tournevis adapté.

Étape 2 : installez le robinet autoperceur

Assurez-vous que le robinet soit en position fermée et engagez le pointeau sur la bride de serrage. Vissez délicatement jusqu’à ce que le pointeau perce le tuyau bien droit. Le pointeau est creux et le trou qu’il forme permet le passage de l’eau. Les résidus s’évacueront naturellement lors des premières utilisations.

poser un robinet autoperceur

Utilisez une clé plate ou une clé à molette pour serrer le contre-écrou situé entre le tuyau et le robinet afin de le bloquer dans la position désirée, dans l’axe du tuyau. Serrez bien afin de rendre le système complètement étanche. Le contre-écrou garantit cette étanchéité et il maintient le robinet en position verticale.

Enfin, raccordez le tuyau souple de votre appareil à alimenter en eau sur la partie basse du robinet.

L’installation est terminée. Assurez-vous qu’aucune fuite ne se déclenche au passage de l’eau puis rangez votre espace de travail.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 9xq4Wp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture ...

  • Zoom sur le chauffage : installation ou entretien Zoom sur le chauffage : installation ou entretien Que ce soit pour un remplacement ou pour une nouvelle installation, le choix d’un mode de chauffage découle de nombreux paramètres. Mais augmentation du prix des combustibles oblige, les mots...
  •